jeudi, février 12, 2015

Jacques Sadler, journal d'un malgré-nous publié sur Facebook



Lancement de la page Facebook qui retranscrit le journal de captivité de mon grand-père Jacques Sadler, mosellan, malgré-nous, incorporé de force dans l'armée Allemande en 1943, déserteur en 1944, condamné à combattre sur le front russe où il est fait prisonnier en 1945.
Les photos sont la plupart du temps des photos de papiers de famille originaux, ou des photos trouvées en ligne pour illustrer ces moments de vie (parfois sans vérité historique).
Pour une meilleure compréhension, commencez par lire les années 1943 en bas de page.

0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< retour à l'accueil